L’association « Pont d’Ouilly Loisirs » à été créée en 1982. Le projet politique de l’association a une dimension sociale forte. Il est avant tout un réel projet social de territoire.

Histoire de l'association - 1982

1982 : création de l’association … et début d'une grande aventure

L’association a été créée grâce à la volonté de quelques habitants de Pont-d’Ouilly de faire bouger leur bassin de vie. Après quelques mois et quelques réunions,  c’est Michel VAUDORNE qui prend l’initiative  de fonder une nouvelle association début 1982. Il en devient le premier président.

Suite à la rencontre avec Michel AINEE, alors président de la Fédération Départementale des Foyers Ruraux du Calvados, l'association prend le nom de Foyer Rural de Pont-d'Ouilly (F.R.P.O.) et opte pour son affiliation à la Fédération Nationale des Foyers Ruraux (F.N.F.R.) et à la Fédération Nationale des Sports en Milieu Rural (F.N.S.M.R.).

L’association se fixe comme buts essentiels de dynamiser la vie sportive et culturelle de la commune de Pont-d’Ouilly et de ses proches alentours avec l'idée dominante de permettre aux jeunes du territoire d’occuper leurs temps de loisirs sainement.

Le Foyer Rural est déclaré en Préfecture du Calvados le 11 mai 1982.

Au départ, le projet de l’association est assez flou et très général puisque les problématiques qu’elle souhaite traiter sont vastes.

A l'initiative d’Alain THOMAS, alors Maire de la commune de Pont-d’Ouilly, la municipalité met à disposition une petite maison située rue du stade, en bordure du Noireau.  Pour l’anecdote, cette maison avait été construite à l’origine comme annexe du Centre de Pleine Nature Lionel Terray de Clécy et était inoccupée depuis quelques années.

La municipalité autorise également l'utilisation du bloc sanitaire du camping implanté à quelques dizaines de mètres.

L’association bénéficie alors de cette petite maison dans laquelle se trouvait de vieilles embarcations (1 canoë biplace, 1 canoë monoplace et 4 kayaks monoplaces, tous en fibre de verre). Sa situation est très intéressante : à la sortie du village, mais proche du centre et de ses structures, en bordure de rivière et à proximité immédiate du camping municipal et des terrains sportifs communaux.

Ce lieu devient donc les locaux du Foyer Rural.

A travers ce premier équipement, l’idée de développer ce sport nautique est vite retenue puisque l’environnement de la commune est propice à la pratique de cette activité avec la présence du fleuve Orne et de la rivière Noireau sur place, et de la Rouvre et des gorges de Saint Aubert sur l'Orne à proximité.

Très rapidement, Michel VAUDORNE se rapproche des services de la Jeunesse et Sports afin de présenter l'association, ses objectifs et ses  projets et de recruter un animateur sportif.

La chance a permis à l’association de recruter Patrice VOLARD, animateur passionné par le canoë-kayak, âgé alors de 23 ans, éducateur sportif diplômé, membre du Canoë Club Caennais et spécialisé dans le kayak-polo, discipline naissante en France.

Son embauche s'est réalisée au sein du Foyer Rural en mars 1982, via un contrat aidé appelé «jeune volontaire». Cette embauche a été capitale dans l'essor de l'association.