Paru dans la presse "Une soirée souvenir trente ans après l’Australie"

Souvenirs d'Australie

Paru dans la presse : Ouest France Lundi 11 Février 2019

En 1989, l’équipe de kayak-polo du Foyer rural, championne de France, avait représenté la France en Australie. Un mois de voyage gravé dans la mémoire des joueurs.

Samedi soir, à la base de Loisirs, des centaines de photos et d’articles de journaux sont étalés sur la table. Des souvenirs de l’extraordinaire aventure de huit hommes partis défendre les couleurs de la France dans un tournoi international de kayak polo en Australie. « La Fédération a désigné l’équipe championne de France pour y aller, mais sans financement. Il fallait environ 1 800 € par joueur. On s’est débrouillé pour trouver des sponsors », rappelle Patrice Volard, un kayakiste. Une dizaine de nations étaient représentées. L’équipe comptait huit kayakistes : Patrice Volard, Didier Dumois, Sébastien Gallot, Thierry Noël Dubuisson, Michel Roger, Didier Robin, ainsi qu’Olivier Poll et Benoit Cazin, aujourd’hui décédés. L’équipe du Foyer rural n’a pas démérité. « Ça commençait mal, on a perdu nos deux premiers matchs. On a fini deuxième contre l’Australie », raconte Patrice Volard.

L’équipe embarque le 15 janvier. « Il faisait - 5° ici et 35 ° en Australie. Au retour, un mois après, on grelottait », ajoute Patrice Volard. Pour la plupart, il s’agissait d’un premier voyage en avion. « 26 heures pour arriver à Sidney, avant de repartir pour Melbourne. » Cette expérience a été porteuse de notoriété pour la section kayak. « Les commerçants nous ont soutenus. Ça a créé des liens et généré des contacts à l’international », se remémorent les membres de l’équipe présents.

Pont-d’Ouilly Loisirs a succédé en 2015 au Foyer rural, né en 1982. Trois présidents se sont succédé : Michel Vaudorne, Marcel Lecoq, et, depuis 1990, Jean-Marc Plessard. La structure a évolué mais l’esprit associatif perdure : « Prochainement, nous allons accueillir un service civique. Pour répondre à une demande des adhérents, il sera missionné pour réaliser un travail de mémoire sur l’association auprès des habitants, des dirigeants et des fondateurs. Ce sera un outil de transmission pour les générations à venir », explique l’actuel directeur, Ludovic Lecerf.

Partager cette actualité :
Retourner à la liste des actualités