Paru dans la presse "La section animation jeunes réduit son budget "

Assemblée générale section Animation jeunes

Paru dans la presse : Ouest France - Jeudi 22 Mars 2018

Le retour de la semaine à quatre jours contraint la section animation jeunes à revoir son organisation. Dynamiser l’accueil de loisirs est le challenge de la rentrée 2018-2019.

Vendredi soir, à la base de loisirs, Marie-Christine Dolbecq présidait l’assemblée générale de la section animation jeunes. Le retour de la semaine de quatre jours oblige la section à revoir son organisation. Le temps d’activité périscolaire disparaît. Les besoins en termes de personnel diminuent. Le rapport moral fait état de l’activité 2017.

Moins de fréquentation à l’accueil de loisirs

Marie-Christine Dolbecq livre les chiffres de fréquentation du centre de loisirs. « 225 enfants ont fréquenté le centre de loisirs. 145 familles ont participé aux activités Tous en famille. Le centre de loisirs a reçu, en moyenne, 25 enfants par jour. »

L’activité est en baisse au centre de loisirs. « Si on fait un comparatif de 2013 à 2017, on s’aperçoit que depuis les TAP (Temps d’activités périscolaires), la fréquentation au centre de loisirs a baissé », précise le directeur de Pont-d’Ouilly loisirs, Ludovic Lecerf.

Les familles se sont tournées vers d’autres solutions. « Certains ont plus recours à la famille », ajoute Ludovic Lecerf. La fermeture de l’usine Chameau n’est pas étrangère non plus à cette baisse. « Le quotient familial des foyers est bas », précise Marie-Christine Lecerf. Les tarifs n’ont pas augmenté depuis 2016. Contrairement au centre de loisirs, les TAP étaient très fréquentés et très appréciés : « Sur les questionnaires aux familles, on a eu 60 % de retour. C’était très positif », argumente Marie-Christine Dolbecq.

La fréquentation de l’accueil jeunes (11 à 17 ans) est en demi-teinte. « Les ateliers du mercredi sont en ouverture libre. Les soirées mensuelles avec sorties extérieures marchent bien, avec douze à seize jeunes à chaque fois », ajoute Marie-Christine Dolbecq. Agréée par le REAAP (Réseau aide et accompagnement parent), la section animation jeunes anime des actions gratuites comme les Cafés de parents, jeux partage, Tous en familles.

Réduire les dépenses

Dès septembre, l’équipe sera restreinte. La baisse de fréquentation de l’accueil de loisirs contraint la section animation jeunes à la prudence d’un point de vue financier. La section accuse un déficit de 5 198 € sur un budget de 185 000 €. « Ça reste acceptable, mais il faut agir. Les frais de personnel baisseront de 139 195 € à 100 000 €. La fréquentation de l’accueil de loisirs reste incertaine, même si l’impact du périscolaire ne se fait ressentir que sur quatre mois en 2018 », conclut Ludovic Lecerf.

Partager cette actualité :
Retourner à la liste des actualités