L’association « Pont d’Ouilly Loisirs » à été créée en 1982. Le projet politique de l’association a une dimension sociale forte. Il est avant tout un réel projet social de territoire.

Hélène Tranier retrace l’histoire de Pont-d’Ouilly Loisirs

Paru dans le Ouest-France

Le projet

Originaire de Caen, Hélène Tranier a intégré Pont-d’Ouilly loisirs le 2 novembre. Elle y restera jusqu’en juin : « Je ne connaissais pas du tout la Suisse normande. C’est une belle découverte. J’ai été impressionnée par la diversité des activités. »

Après un bac en arts appliqués, « j’ai fait une école de dessin puis un voyage en Moldavie où j’ai pratiqué la tapisserie sur métier à tisser. Ensuite, j’ai passé un CAP d’artisan tapissier. »

Hélène Tranier a une mission au sein de Pont-d’Ouilly Loisirs : « Continuer le travail commencé par le premier service civique pour retracer l’histoire de l’association. »

Ce travail de mémoire a tout de suite plu à la jeune femme. « Je m’intéresse beaucoup à l’histoire, d’une manière générale. C’est la transmission de la mémoire. »

En premier lieu, Hélène Tranier a constitué une photothèque et, « dans un deuxième temps, je vais aller à la rencontre des habitants pour connaître leur ressenti lié à l’association. Essayer de rencontrer ceux qui ont connu les débuts de Pont-d’Ouilly Loisirs. En déduire l’impact de l’association dans la commune et son secteur », conclut Hélène Tranier.

Retrouvez le travail d'Hélène sur l'histoire de Pont d'Ouilly Loisirs ICI !

Partager cette actualité :
Retourner à la liste des actualités