L’association « Pont d’Ouilly Loisirs » à été créée en 1982. Le projet politique de l’association a une dimension sociale forte. Il est avant tout un réel projet social de territoire.

Arnaud Huet est le nouveau président de Pont-d’Ouilly Loisirs

Paru dans le Ouest France

Trois questions à…

Arnaud Huet, nouveau président de Pont-d’Ouilly Loisirs.

Comment avez-vous connu Pont-d’Ouilly Loisirs ?

J’ai intégré l’association en 2008 quand je suis arrivé à Pont-d’Ouilly. Je venais de quitter Suisse Normande le Raid, j’ai contacté Patrice Volard pour créer une section raid nature. Ce qui m’a plu, c’est d’être écouté. J’ai proposé mon projet et on m’a donné ma chance.

Notre section, appelée les P’tits Suisses Normands, comptait une dizaine de raiders. Progressivement, le groupe a grossi et a participé à des compétitions. On a lancé Rando aventure (kayak, VTT, course orientation, tyrolienne et tir à l’arc), c’était un galop d’essai. Les compétitions nous ont permis de rencontrer d’autres raiders. La Suisse normande a été le terrain en 2012-2013, d’une manche du championnat de France et en 2014, de la finale. Parmi les raiders du groupe, les meilleurs participent aux finales de championnat de France, et à des courses au niveau européen. Une satisfaction, avoir fait reconnaître la Suisse Normande comme terre de raid.

Ou en est la section raid nature aujourd’hui ?

En 2018, on a ouvert une école de VTT pour les jeunes pour répondre à la demande de parents. Le succès a été immédiat, aujourd’hui on compte une quarantaine de jeunes. En 2019, on a élargi en créant une école de raid nature et on a obtenu la labellisation par la Fédération française de triathlon. On a une antenne à Yvetot. Les jeunes participent à des compétitions et ont d’excellents résultats.

Pourquoi prenez-vous la présidence de POL ?

L’ancien président Jean-Marc Plessard m’avait sollicité. C’est une grosse structure, je travaille encore, c’est ce qui me faisait hésiter. Et il fallait que je laisse la présidence de la section raid nature. Ce qui a fait pencher la balance, c’est la satisfaction de voir des adhérents dans toutes les sections, des plus jeunes aux plus âgés. Être président demande de s’investir mais je peux compter sur les professionnels et les bénévoles de l’association. C’est une aventure intéressante et passionnante qui m’attend.

Partager cette actualité :
Retourner à la liste des actualités